• Equipe de France

 #985789  par Cracoucas
 
Wolverine a écrit :
mitchum a écrit :Sans parler de performance, cette decision est quand même particuliére : Benzema jugé coupable par le sportif avant la Justice....

La presomption d'innocence n'est pas pour tout le monde en France.

Ils vont avoir l'air con si Benzema obtient un non lieu par le Juge d'Instruction.
Cela n'a rien de con vu que l'acte qu'il a commis porte atteinte à un de ses coéquipiers, par conséquent affecte la vie du groupe.
Deschamps a été clair, il veut de l'exemplarité, il favorise une excellente atmosphère au sein des joueurs.
En effet dans cette histoire c'est pas tellement la sanction judiciaire qui compte pour l'opinion, on sait bien comme il est parfois difficile d'apporter des preuves assez solides aux yeux de la justice. Et limite, en tant que supporter on s'en fout. C'est pas la condamnation pénale de Benzema qu'on recherche, on ne lui souhaite pas trop de mal malgré tout. Mais vu les éléments du dossier, il apparait clairement que Benzema a trahi et manipulé un coéquipier. Dans le cadre d'une affaire de chantage en plus. Forcément il ne peut pas en sortir indemne vis à vis de l'institution EDF et du public.
 #985792  par alVAro
 
mitchum a écrit :Sans parler de performance, cette decision est quand même particuliére : Benzema jugé coupable par le sportif avant la Justice....

La presomption d'innocence n'est pas pour tout le monde en France.

Ils vont avoir l'air con si Benzema obtient un non lieu par le Juge d'Instruction.
Je ne suis pas toujours d'accord avec toi mais la prudence de tes propos me semble pertinente.
Après avoir vu la seconde mi-temps de Liverpool-Dortmund, j'ai voulu regarder la suite pour connaître l'ensemble des résultats. Il y a eu un passage sur cette polémique ; à part Carine Galli, la donneuse de leçon et qui ne doit pas être tout à fait objective sur le cas Valbuena, le plateau, globalement, ne comprenait pas la sanction.
Il y avait un journaliste neutre que je qualifierais de "légaliste" (c'est la décision de Le Graet, il doit avoir de bonnes raisons), il y avait Pauwels qui trouvait que cette décision était se tirer une balle dans le pied et, surtout Pancrate, ancien joueur professionnel, qui disait qu'il fallait, au moins, laisser la justice faire son boulot avant de prendre une telle décision. 2 choses interpellent : l'irruption du politique dans le football, une fois de plus, et comme si les Français n'avaient pas d'autres préoccupations aujourd'hui ; le fantasme autour de Benzema, il est sans doute un peu "con con" mais en faire le responsable d'une soi-disant mauvaise ambiance de vestiaire... ça voudrait dire qu'on nous aurait mentis sur la campagne des bleus au Brésil. On ne choisit pas comment, ni avec qui, on gagne une compétition ; on la gagne ou on la perd (Anelka a grandement aidé l'équipe de France à gagner l'Euro 2000, malgré des frasques la même saison). Avec un tableau plutôt favorable et une compétition à domicile, la France reste un candidat sérieux à la victoire finale ; si elle gagne, Deschamps sera un génie, si elle perd, ce sera de sa faute alors que ce n'est sans doute pas lui qui a le plus voulu l'exclusion de Benzema.
 #985797  par mitchum
 
Je suis d'accord avec vous, sur son cas pas de probléme.

Mais ca m'interpelle quand même de ne pas attendre le Procés, car pour l'instant il est coupable de rien, juste "msi en examen"

Aprés si l'excuse est qu'il met une mauvaise ambiance dans le groupe -il aura fallu 81 sélections pour s'en rendre compte- .....

Je me demande aussi si sans intervention des politiques on aurait continuer à proclamer "l'exemplarité" . Politiques qui entre parenthése même mis en examen continue eux a faire leur job.
 #985802  par freddyl
 
S'il n'est pas sélectionné pour le côté sportif ou pour le fait qu'il ne soit pas "collectif" au sein du vestiaire, pas de soucis pour moi.
S'il n'est pas sélectionné pour des raisons extra-sportives (l'affaire avec Valbuena), alors pour le coup, c'est créer une forme de jurisprudence... Pas convaincu là dessus : si c'était Zidane après 98 qui avait merdé hors foot, on aurait pris la même décision ? Et comment on définit le "seuil" acceptable ? Un gros excès de vitesse sur l'autoroute, et on n'est plus sélectionnable ?
 #985807  par Wolverine
 
De toute façon, selon moi Benzema n'aurait jamais du jouer pour l'EdF après avoir affirmé que celle-ci était un choix sportif, et que son choix de coeur était l'Algérie. A partir de ce moment, il s'était déjà grillé tout seul.
Et faut que ces journalistes qui le défendent me donnent des arguments car le Benzema efficace du Real où il joue les faire-valoir, je ne l'ai jamais vu en EdF !
 #985808  par Cracoucas
 
Je vous trouve bien conciliant avec Benzema. Vous parlez du volet judiciaire et de l'intervention des politiques, mais c'est pas ça le fond du problème. Limite, ce n'est même pas l'exemplarité prônée par les instances après Knysna qui entre jeu. Il s'agit surtout d'une affaire qui a pour cadre l'équipe de France. Aussi bien au sens figuré qu'au sens propre puisque Benzema a approché Valbuena à Clairefontaine ensuite. Les rapports qui ont fuité dans la presse ne laissent planer aucun doute sur le fait que Benzema a tenu deux discours dans cette histoire et qu'il a délibérément manipulé Valbuena, contrairement à ce qu'avait fait Cissé. Benzema n'a pas été un simple intermédiaire, auquel cas il aurait été innocenté sans souci. Mais personnellement ça me dérange qu'on puisse trahir un coéquipier comme il l'a fait. Je ne suis pas prêt à m'asseoir sur certaines valeurs au nom d'une hypothétique victoire dans un tournoi. J'ai envie de soutenir des mecs en qui je crois un minimum. Des Matuidi, des Griezmann, des Sakho, des Evra. Pourquoi réfléchir en se demandant si ça avait été un autre dans son cas ? Surtout Zidane. Et si le Dalaï Lama avait fait partie de l'armée chinoise ? Et si François Hollande avait été de gauche ? On ne demande pas à Benzema d'être Zidane. Que Benzema fasse des excès de vitesse, même si ça me choque par rapport à la sécurité routière de chacun, c'est sa vie en dehors du foot et beaucoup en ont fait. Que Benzema aille voir une prostituée, jusqu'à récemment c'était pas condamnable. Qu'elle soit mineure, le savait-il ? La loi condamne mais la majorité sexuelle étant à 15 ans et Zahia consentante a priori, ils s'arrangent comme ils veulent entre eux s'il n'y a pas un réseau glauque d'esclavagisme derrière. Quand Ngapeth a une altercation avec un contrôleur SNCF, c'est moche mais ça peut arriver à n'importe qui que le ton monte rapidement avec un gars avec qui on n'est pas d'accord. Et c'est encore une histoire en dehors du sport. Les handballeurs, là c'est une histoire dans le cadre du sport mais en dehors de l'EDF, donc leur suspension n'est applicable qu'en club selon moi. D'ailleurs ils ont été licenciés, il me semble. Pour avoir trahi l'institution que représente leur club et avoir trahi les coéquipiers qui n'étaient pas au courant. J'aurais été choqué que Benzema soit suspendu quelques mois à titre conservatoire pour la forme et qu'il arrive comme une fleur pour l'Euro. Un Euro à domicile, ça se mérite. Si sportivement il semble le mériter vu ses performances en club (je suis d'un autre avis sur son apport en EDF), son écart vis à vis de Valbuena mérite suspension. Il reviendra en EDF une fois le volet judiciaire clos. Mais je pense qu'il en restera néanmoins des traces.
Dernière modification par Cracoucas le 15 avr. 2016, 13:24, modifié 1 fois.
 #985809  par cambronne
 
Wolverine a écrit :De toute façon, selon moi Benzema n'aurait jamais du jouer pour l'EdF après avoir affirmé que celle-ci était un choix sportif, et que son choix de coeur était l'Algérie. A partir de ce moment, il s'était déjà grillé tout seul.
Et faut que ces journalistes qui le défendent me donnent des arguments car le Benzema efficace du Real où il joue les faire-valoir, je ne l'ai jamais vu en EdF !
Je suis assez d'accord; si Benzema était aussi efficace en EDF qu'au Réal, oui, ce serait une perte sportive, oui, le pragmatisme aurait voulu que ses frasques ou les frasques de ses mauvaises fréquentations soient mises entre parenthèses, mais franchement, le Benzema de l'EDF ne manque à personne.
Si ça peut lui remettre les idées en place, et lui éviter à l'avenir de cautionner, voire de participer aux dérives malhonnêtes de ses proches, il n'aura pas tout perdu.
Dans cette affaire, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas clair, au minimum moralement. Il aurait pu avoir un comportement exemplaire, il ne l'a pas eu, c'est con pour lui, mais c'est comme ça. Il réfléchira peut-être un peu plus la prochaine fois...
 #985810  par cambronne
 
Cracoucas a écrit :Je vous trouve bien conciliant avec Benzema. Vous parlez du volet judiciaire et de l'intervention des politiques, mais c'est pas ça le fond du problème. Limite, ce n'est même pas l'exemplarité prônée par les instances après Knysna qui entre jeu. Il s'agit surtout d'une affaire qui a pour cadre l'équipe de France. Aussi bien au sens figuré qu'au sens propre puisque Benzema a approché Valbuena à Clairefontaine ensuite. Les rapports qui ont fuité dans la presse ne laissent planer aucun doute sur le fait que Benzema a tenu deux discours dans cette histoire et qu'il a délibérément manipulé Valbuena, contrairement à ce qu'avait fait Cissé. Benzema n'a pas été un simple intermédiaire, auquel cas il aurait été innocenté sans souci. Mais personnellement ça me dérange qu'on puisse trahir un coéquipier comme il l'a fait. Je ne suis pas prêt à m'asseoir sur certaines valeurs au nom d'une hypothétique victoire dans un tournoi. J'ai envie de soutenir des mecs en qui je crois un minimum. Des Matuidi, des Griezmann, des Sakho, des Evra. Que Benzema fasse des excès de vitesse, même si ça me choque par rapport à la sécurité routière de chacun, c'est sa vie en dehors du foot et beaucoup en ont fait. Que Benzema aille voir une prostituée, jusqu'à récemment c'était pas condamnable. Qu'elle soit mineure, le savait-il ? La loi condamne mais la majorité sexuelle étant à 15 ans et Zahia consentante a priori, ils s'arrangent comme ils veulent entre eux s'il n'y a pas un réseau glauque d'esclavagisme derrière. Quand Ngapeth a une altercation avec un contrôleur SNCF, c'est moche mais ça peut arriver à n'importe qui que le ton monte rapidement avec un gars avec qui on n'est pas d'accord. Et c'est encore une histoire en dehors du sport. Les handballeurs, là c'est une histoire dans le cadre du sport mais en dehors de l'EDF, donc leur suspension n'est applicable qu'en club selon moi. D'ailleurs ils ont été licenciés, il me semble. Pour avoir trahi l'institution que représente leur club et avoir trahi les coéquipiers qui n'étaient pas au courant. J'aurais été choqué que Benzema soit suspendu quelques mois à titre conservatoire pour la forme et qu'il arrive comme une fleur pour l'Euro. Un Euro à domicile, ça se mérite. Si sportivement il semble le mériter vu ses performances en club (je suis d'un autre avis sur son apport en EDF), son écart vis à vis de Valbuena mérite suspension. Il reviendra en EDF une fois le volet judiciaire clos. Mais je pense qu'il en restera néanmoins des traces.
Rien à ajouter.
 #985826  par alVAro
 
S'il avait fallu ne voir jouer que des joueurs exemplaires, il aurait fallu se passer de Meazza, Garrincha, Maradona, Cantona, Zidane, Buffon.... et j'en passe.
Quand est-ce qu'on vire Karabatic de l'équipe de France de Hand?
Tous les pays bougent autour de nous, tous les pays mettent les mains dans le cambouis parce que les 30 glorieuses sont finies depuis belle lurette ; pendant ce temps-là, nous parlons "d'éthique"... pas pour nos responsables politiques qui, avec leur bagage universitaire et supérieur, devraient comprendre ce que c'est, mais pour des footballeurs...
 #985839  par Buch
 
A partir du moment où le coach met en place une charte il faut que les joueurs respectent.
Benzema, Pierre, Paul ou Jacques c'est pareil, il ne respecte pas la charte il est exclu du groupe. point barre.
C'est une affaire "d'image", pas de choix sportif du tout même si moi je ne suis pas spécialement fan du joueur sous le maillot bleu.
Le mec est au Réal, il est pas débutant, il sait qu'il doit faire attention à ce qu'il fait en tant que personnage public: pourquoi avait-il besoin de se foutre dans une histoire pareil??? Pour rendre service à son pote?? heyyyy Jawad, sort de ce corps!!
Si le coach et le président de la Fédé le prenait ça envoyait des signaux très négatifs, c'est le groupe qui aurait payé les pots cassé et en football c'est le collectif le plus important.
Le mec a du talent certes le talent ne doit pas lui permettre de faire tout ce qu'il veut en toute impunité.
En ce moment je trouve qu'il y a plus de liant et d'automatismes avec les joueurs en place.
 #985863  par Cracoucas
 
alVAro a écrit :S'il avait fallu ne voir jouer que des joueurs exemplaires, il aurait fallu se passer de Meazza, Garrincha, Maradona, Cantona, Zidane, Buffon.... et j'en passe.
Quand est-ce qu'on vire Karabatic de l'équipe de France de Hand?
Tous les pays bougent autour de nous, tous les pays mettent les mains dans le cambouis parce que les 30 glorieuses sont finies depuis belle lurette ; pendant ce temps-là, nous parlons "d'éthique"... pas pour nos responsables politiques qui, avec leur bagage universitaire et supérieur, devraient comprendre ce que c'est, mais pour des footballeurs...
Tu compares l'incomparable... En plus des types comme Cantona ou Maradona ont été écartés, suspendus voire virés suite à leurs dérapages. Cantona a justement été écarté de l'EDF par Aimé Jacquet pour l'harmonie du groupe avec la réussite qu'on connait. Quant à Zidane et Buffon, tu leur reproches quoi exactement ? Je ne crois pas qu'ils aient été mêlés à des affaires d'association de malfaiteurs contre un coéquipier... Pour Karabatic, j'ai expliqué plus haut qu'il n'est coupable de rien envers l'EDF et que pour son comportement vis à vis de son club il a payé. Et si tu veux ramener ça sur le terrain de l'exemplarité ou d'une éthique qu'on n'est pas obligé de respecter, il me semble qu'à la nomination de Casoni comme entraineur, tu étais parmi ceux qui trouvaient que c'était honteux car on s'asseyait sur l'affaire OM-VA et qu'on ne respectait pas l'histoire de notre club. Or Casoni n'était en rien un acteur de cette affaire. Je n'ose imaginer ta réaction si l'on avait nommé Eydelie. Dans cette affaire de chantage à la sextape, Eydelie c'est Benzema. En pire puisqu'il a manipulé Valbuena qui en plus était son propre coéquipier.
 #985901  par alVAro
 
Cracoucas a écrit :
alVAro a écrit :S'il avait fallu ne voir jouer que des joueurs exemplaires, il aurait fallu se passer de Meazza, Garrincha, Maradona, Cantona, Zidane, Buffon.... et j'en passe.
Quand est-ce qu'on vire Karabatic de l'équipe de France de Hand?
Tous les pays bougent autour de nous, tous les pays mettent les mains dans le cambouis parce que les 30 glorieuses sont finies depuis belle lurette ; pendant ce temps-là, nous parlons "d'éthique"... pas pour nos responsables politiques qui, avec leur bagage universitaire et supérieur, devraient comprendre ce que c'est, mais pour des footballeurs...
Tu compares l'incomparable... En plus des types comme Cantona ou Maradona ont été écartés, suspendus voire virés suite à leurs dérapages. Cantona a justement été écarté de l'EDF par Aimé Jacquet pour l'harmonie du groupe avec la réussite qu'on connait. Quant à Zidane et Buffon, tu leur reproches quoi exactement ? Je ne crois pas qu'ils aient été mêlés à des affaires d'association de malfaiteurs contre un coéquipier... Pour Karabatic, j'ai expliqué plus haut qu'il n'est coupable de rien envers l'EDF et que pour son comportement vis à vis de son club il a payé. Et si tu veux ramener ça sur le terrain de l'exemplarité ou d'une éthique qu'on n'est pas obligé de respecter, il me semble qu'à la nomination de Casoni comme entraineur, tu étais parmi ceux qui trouvaient que c'était honteux car on s'asseyait sur l'affaire OM-VA et qu'on ne respectait pas l'histoire de notre club. Or Casoni n'était en rien un acteur de cette affaire. Je n'ose imaginer ta réaction si l'on avait nommé Eydelie. Dans cette affaire de chantage à la sextape, Eydelie c'est Benzema. En pire puisqu'il a manipulé Valbuena qui en plus était son propre coéquipier.
Cantona et Maradona ont été pris en flagrant délit ; et ce ne sont pas les frasques de Maradona qui l'ont écarté de la sélection, il a gagné une coupe du monde après la baston de la finale de Coupe du Roi face à Bilbao. Zidane est une autre preuve que, ce qui compte dans le football c'est le résultat ; son coup de boule a été gracié officiellement, et immédiatement, par le président de la république de l'époque. Zidane n'était pas un joueur exemplaire, il avait des pétages de plombs comme il en a eu face à Materazzi comme il en avait eu aussi face à un Saoudien en 98. Le nombre de cartons rouges qu'il a pris dans sa carrière, parle de lui-même ; rares sont les meneurs de jeu qui s'en prennent autant. Mais ZZ était un joueur suffisamment exceptionnel pour qu'on lui pardonne tout et qu'on sélectionne même son pote Dugarry pour qu'il se sente à l'aise.
Buffon a trempé dans des histoires de paris et était concerné par Calciopoli.
Quant à Karabatic, s'il n'a pas manqué de respect envers ses coéquipiers, il a sacrément manqué de respect envers les parieurs qui pensaient qu'il allait jouer le match sérieusement. Un joueur de son équipe ou un parieur lambda, qui peut aussi être un de ses fans, ce sont 2 êtres humains, strictement égaux devant la vie, la mort et les lois.
Concernant le chapitre Casoni, je ne vais pas m'apesantir sur ce chapitre honteux de l'histoire du club ; il était parfaitement au courant des magouilles de son président, comme tout le monde à l'OM, et il le dit, en filigrane, dans l'entretien accordé à VAENL1 lors du fan day. ("j'avais dit à Jean-Jacques de ne pas se mêler de ça")... c'était le dernier coach à aller recruter.
  • 1
  • 198
  • 199
  • 200
  • 201
  • 202